La mise en service de l'énergie dans son nouveau logement : le guide

Vous venez de trouver un nouveau logement ? Félicitations ! Prochaine étape afin de ne pas vous retrouver sans gaz et sans électricité le jour de votre emménagement : la mise en service de l’énergie. Que votre nouveau logement soit une construction neuve ou non, les démarches demeurent relativement simples. Vous voulez tout savoir sur la mise en service de l’énergie dans votre nouveau logement ? Suivez le guide !

Comment demander la mise en service de l’énergie dans son nouveau logement ?

La mise en service du gaz et/ou de l’électricité est une démarche inévitable lorsque vous arrivez dans un nouveau logement. Selon le type d’habitation dans lequel vous emménagez, le procédé n’est pas le même.

La mise en service dans un logement ancien

Vous avez trouvé un bel appartement et vous vous apprêtez à y déposer vos affaires ? Pour vous, la mise en service de vos compteurs de gaz et ou d’électricité ne sera qu’une simple formalité.

  • L’accès au gaz et à l’électricité sont coupés
  • Si vous êtes dans cette situation, pas de panique, tout est normal ! Au départ de l’ancien occupant, l’accès au gaz a certainement été coupé par soucis de sécurité. Il arrive que le courant électrique soit également coupé : en effet le précédent locataire ou propriétaire peut avoir déjà signalé son déménagement et avoir demandé la fermeture de ses compteurs. Pour pouvoir profiter de l’accès au gaz et à l’électricité, il vous suffit de souscrire à un nouveau contrat chez un fournisseur d’énergie, par téléphone ou par internet. Celui-ci se chargera ensuite de procéder à la mise en service de l’énergie dans votre nouveau logement.

  • L’accès au gaz et à l’électricité n’ont pas été coupés
  • Si vous avez encore accès à l’énergie, n’attendez pas avant de demander la mise en service pour vos compteurs de gaz et d’électricité. Sans cela, vous prenez le risque de vous retrouver sans énergie d’ici peu. Pour éviter tout désagrément, souscrivez au plus vite à une offre de fourniture d’énergie. Le fournisseur de gaz ou d’électricité que vous aurez choisi sera en charge de mettre les compteurs à votre nom et de les mettre en service.

    La mise en service dans un logement neuf

    Votre avez fait construire votre nouveau logement ? Avant de demander à votre nouveau fournisseur d’énergie de mettre vos compteurs en service, vous devez vérifier que votre logement soit raccordé aux réseaux de distribution de gaz et d’électricité.

    S’il l’est, vous pouvez passer à la mise en service en souscrivant à une offre de fourniture d’énergie. Si le raccordement n’a pas eu lieu en revanche, contactez les gestionnaires des réseaux de distribution et demandez à être raccordé. Pour le raccordement à l’électricité, vous devrez demander un devis à Enedis (ex-ERDF), par téléphone ou directement en ligne. Pour un raccordement au gaz, contactez GRDF.

    Quels sont les tarifs et les délais pour une mise en service de l’énergie ?

    Selon le type d’énergie que vous aurez choisi pour votre nouveau logement, les frais et les délais de mise en service peuvent varier.

    La mise en service de l’électricité

    Il est important de savoir que ni les délais ni les tarifs de mise en service ne varient en fonction du fournisseur d’énergie que vous aurez choisi. Pour l’électricité, c’est le gestionnaire du réseau de distribution - Enedis (ex-ERDF) dans 95% des cas - qui prendra en charge la manoeuvre.

    En revanche, les tarifs et les délais changeront selon la formule que vous choisirez lors de votre souscription à une offre d’énergie.

    La mise en service du gaz

    Comme pour l’électricité, la mise en service des compteurs de gaz est couverte par GRDF, le gestionnaire de réseau de distribution de gaz. Il fixe donc les prix qui vous seront facturés par votre fournisseur sur votre première facture d’énergie.

    FAQ

    Qui doit payer les frais de mise en service, locataire ou propriétaire ?

    Dans le cadre d’une location, les frais de mise en service des compteurs reviennent toujours au locataire. En revanche, si le logement neuf doit être raccordé aux réseaux de distribution, le propriétaire devra régler lui-même le coût des travaux.