Informations pratiques sur les boutiques EDF, GDF, GRDF et ERDF

EDF, fournisseur d’électricité et de gaz a conscience que 38% des émissions mondiales de CO2 sont liés à l’énergie. Emissions provenant en grande partie de grande ville: informations données par EDF Bordeaux, EDF Le Havre, EDF Toulouse. Cela lui confère une responsabilité qu’il a intégré dans sa stratégie d’économie de carbone. Grâce à son mix énergétique peu carboné EDF est l’un des électriciens européens les moins émetteurs de CO2. En France, avec le mix nucléaire et hydraulique, EDF fournit une électricité dont le contenu carbone est près de 20 fois inférieur à la moyenne du secteur européen et 30 fois inférieur à la moyenne mondiale.

Les performances s’expliquent par le maintien de la performance de son parc nucléaire France et Royaume Uni: Développement des capacités de production du parc hydraulique, investissement massif dans l’éolien et solaire, amélioration des performances du parc thermique et réduction des émissions de CO2. ⅓ des investissements industriels du Groupe sont consacrés aux énergies renouvelables plus que pour le nucléaire. Ainsi une électricité bas carbone et des solutions énergétiques adaptées sont fournies aux habitants des villes, des territoires grâce à la mobilité électrique, le renforcement de l’efficacité énergétique des bâtiments et l’optimisation de l’éclairage public.

De plus, EDF doit s’adapter au changement climatique. En effet, la hausse de la température a un impact sur l’eau qui sert au refroidissement des centrales. La modification des débits, la modification de la pluviométrie en France, la fonte des glaciers ont un impact sur la ressource en eau pour l’hydro-électricité. La montée du niveau de la mer et des océans a un impact sur les centrales situées en bord de mer et de rivière. Les tempêtes et inondations ont un impact sur les réseaux de transport et de distribution. Pour remédier à cela EDF adapte les installations existantes, conçoit les futures installations et maintient les capacités de résistance et de redémarrage rapide des installations face à des phénomènes climatiques extrêmes. Le Groupe s’implique également dans la R&D.

En 2050, 75% de la population sera urbaine et pourrait représenter près des ¾ de l’énergie consommée. Cette situation met les villes au défi dans la maîtrise foncière, les transports, l’attractivité économique et culturelle, l’accès aux services essentiels, la qualité de l’environnement et l’inclusion sociale. La vision d’EDF est de créé une ville économe en énergie, sobre en carbone, verte pour préserver la bio-diversité et garantir le confort des habitants, accessible pour limiter les déplacements contraints, solidaire pour favoriser la mixité. Ces initiatives sont déjà entreprises dans certaines villes de France par EDF Nantes, EDF Nancy, EDF Angers.

Des solutions adaptées aux spécificités locales sont pensées par EDF (EDF Montpellier,EDF Nice, EDF Rouen.) . Le Groupe aide les collectivités locales pour identifier et valoriser leurs ressources énergétiques, réduire les consommations des bâtiments, de l’éclairage urbain et des transports. EDF accompagne ainsi les collectivités à travers des plans de rénovation thermique des bâtiments anciens. Des solutions pour l’éclairage urbain sont au coeur des réflexions.

ENGIE, fournisseur d’électricité et de gaz naturel porte sa réflexion sur l’économie des bâtiments de la ville de demain, fluidité des réseaux de la ville durable, sécurité et partage des espaces urbains et gestion en temps réel des villes connectées. Le Groupe met tout en oeuvre pour les grands projets urbains et développe les solutions pour accompagner les villes et les territoires vers une mobilité durable.

Le concept de territoire à énergies positives repose sur l’engagement des collectivités à élaborer une stratégie énergétique globale qui leur permettent de subvenir à leurs besoins énergétiques tout en veillant au respect de l’environnement et au soutien de l’économie locale. Pour cela, les collectivités doivent combiner différentes actions en matière d’efficacité énergétique. Ces actions peuvent reposer sur de nombreux projets:

  • Installation d’éoliennes
  • Développement de l’énergie photovoltaïque
  • Valorisation des déchets
  • Méthanisation
  • Biocarburant
  • Lutte contre la précarité énergétique
  • .

Ces projets permettent de valoriser les richesses locales, de créer des emplois non délocalisables et principalement améliorer la qualité de vie et l’attractivité du territoire. Pour cela, l’ensemble de la population doit s’impliquer dans la mise en place d’un territoire à énergies positives. C’est pourquoi, les collectivités doivent établir une stratégie, une feuille de route. Un bilan doit être fait sur les ressources disponibles, contexte socio-économique local, réseaux énergétiques, disponibilité du foncier, infrastructures, transport. Tout cela permettra de connaître les capacités de la zone. Grâce aux informations collectées précédemment la collectivité détermine les objectifs à mener en accord avec les parties prenantes.

Ces objectifs doivent tenir compte de leurs impacts potentiels sur l’environnement.

Une fois la feuille de route réalisée, avec tous les objectifs déterminés, un plan d’action articulé sur plusieurs volets est réalisé. Tout d’abord, le développement des énergies renouvelables locales en fonction des ressources disponible sur le territoire (solaire, éolien, biogaz, biomasse) et la situation géographique. Ensuite, l’efficacité énergétique, notamment dans les bâtiments via la mise en place de solutions pour réduire et mieux gérer la consommation d’énergie ou installer des systèmes de récupération de chaleur. Puis, la mobilité avec l’utilisation de carburants alternatifs, l’optimisation des flux du réseau routier. Pour finir, la sobriété énergétique via la sensibilisation des habitants et utilisateurs au développement d’actions locales. Les collectivités doivent respecter la feuille de route, mettre en place des outils efficaces de suivi des actions et vérifier que le territoire à énergies positives réponde au cahier des charges établi en amont.

ERDF accompagne les collectivités locales dans leurs projets. Des évolutions en matière d’urbanisme intégrant les questions sociales, économiques et environnementales. ERDF participe aux réunions d’urbanisme, de cohérence territoriale et de votre plan de déplacement urbain. La connaissance du Groupe concernant les réseaux électriques et les capacités d’extension d’une ville est également un atout au développement.

Pour réussir les chantiers de sa commune un travail d’anticipation et en concertation pour appréhender au mieux la desserte en électricité. Initiatives prises dans les grandes villes et EDF Bordeaux,EDF Rouen,EDF Toulouse par exemple. ERDF peut apporter son appui en mettant à la disponibilité des villes un interlocuteur dédié au projet, en contribuant à la coordination des différents acteurs du projet, en anticipant les situations induites par les opérations comme les déplacements d’ouvrages de réseau.

ERDF peut également vous accompagner dans vos actions en faveur de la cohésion sociale en travaillant avec les associations, les structures d’insertion par l’activité professionnelle , les bailleurs sociaux ou encore les organismes de formations. Multiples actions sont entrepris: des opérations sont mis en place contre la lutte des inégalités territoriales (rénovation urbaine, précarité énergétique). L’insertion sociale et professionnelle avec des projets de qualification professionnelle grâce à des centres de formation.

Pour finir, la médiation sociale avec des initiatives d’information ou de sensibilisation du public (démarches administratives, prévention des risques liés à l’utilisation de l’électricité, l’utilisation sobre de l’énergie) au sein de structures comme le PIMMS (points d’information et de médiation multiservices) ou encore comme les relais de service public. Les aléas climatiques et industriels d’ampleur peuvent entraîner des défaillances du réseau électrique. Pour s’en prémunir ERDF collabore étroitement avec les habitants pour une ré-alimentation électrique dans de bonnes conditions et un secours rapide des populations. Des interlocuteurs sont présents pour les personnes en difficulté, ils ont pour missions d’informer les gestionnaires de réseau des dommages occasionnés, de contribuer à définir les zones d’intervention prioritaires et guider les intervenants ERDF.

Les collectivités locales sont des acteurs incontournables de la transition énergétique GRDF en est bien conscient. Les Schémas régionaux climat air énergie, les Plans climat énergie territoriaux, les agendas 21, le Schéma de cohérence territoriale ou encore Plan Local d’Urbanisme sont des outils à la disposition de GRDF pour renforcer les politiques énergétiques territoriales. Ces documents permettent d’améliorer l’efficacité énergétique du bâti, le développement de la mobilité durable ou le développement des énergies renouvelables. Ils permettent de créer des synergies positives entre les différents acteurs locaux.

Le réseau de gaz naturel est souple et évolutif il peut s’adapter aux projets territoriaux. Le réseau est vecteur d’énergies renouvelables. Il distribue du gaz vert grâce à l’injection de biométhane produit sur le territoire. Selon ADEME, 56% de biométhane sera distribué par le réseau en 2050. Le réseau est disponible pour de nouvelles opportunités comme l’intégration de méthane de synthèse issu de procédés de méthanation.

GRDF peut vous aider au diagnostic territorial de votre politique énergétique. Ils peuvent transmettre la cartographie du réseau de gaz naturel, les données de consommation, les informations sur le dimensionnement et la capacité de réseau. Ils peuvent également réaliser des propositions de leviers d’actions: alliant gaz et énergies renouvelables, biométhane, gaz carburant apportant ainsi des solutions grâce à la complémentarité des réseaux. La mise en oeuvre et le suivi des actions est géré dans la conception et la réalisation d’actions. Le développement d’actions favorisant l’écologie urbaine, la bio-diversité ainsi que la solidarité sociale sont parrainés par GRDF. Pour cela, il est mis à disposition le réseau de partenaires: entreprises locales, partenaires de l’économie circulaire, de l’économie sociale et solidaire. GRDF met en exergue les actions mises en oeuvre pour optimiser le mix énergétique.